Alexander Fleming (1881-1955)
Alexander Fleming - Imagem 1

Alexander Fleming - Imagem 2

Alexander Fleming - Imagem 3

"Je n´ai pas inventé à la pénicilline, c´est la nature qui la fait. Je ne l´ai découverte que par hasard »

Alexander Fleming a fait une des plus importantes découvertes dans l'histoire de l'humanité: la pénicilline, qui est actuellement l´antibiotiques le plus largement utilisés dans le monde. La pneumonie, bronchite, la syphilis, la diphtérie, méningite, sont quelques-unes des maladies que cette découverte aide à guérir. Mais attention, parce que lorsqu'il est administré dans les cas non nécessaires, elle peut s'avérer fatal.

Né le 6 août 1881, dans Lochfield, en Écosse. Etudiant brillant, il réalise très tôt qu'il doit changer de pays pour avoir une carrière de succès. Avec 13 ans il se déplace à Londres. Fréquente une école polytechnique tout en travaillant comme garçon de bureau. Quand il décide de devenir un médecin, il s'inscrit à l'École de médecine de St. Mary. Ici, il reçoit plusieurs distinctions pour ses études en physiologie et en médecine. Quand il finit ses études, il devient un professeur de bactériologie à l'Université de Londres et médecin microbiologiste à l'hôpital de St. Mary. Il passait la plupart du temps dans le laboratoire de recherche. Pendant la Première Guerre mondiale il fut médecin militaire. Impressionnés par la mortalité causée par les blessures d'armes à feu, qui entraînaient à la gangrène de gaz, il décide de chercher un nouveau antiseptique qui apaiserait la douleur. En 1915, il se mari et conçoit son fils, Robert.

C'est dans les années vingt, qu´il fait les deux découvertes qui ont révolutionnées la médecine (les antimicrobiennes protéines appelées lysozyme et l'antibiotique pénicilline obtenues auprès du champignon Penicillium notatum), ces découvertes même si accidentelles, ont souligner sa capacité d'observation et d'intuition.

La découverte de la pénicilline a été signalée en 1929 dans le British Journal of Experimental Pathology, mais la communauté scientifique de l'époque l´a considérée comme une vulgaire découverte, puisqu´elles ne traitaient que les infections banales. Pourtant au cours de la Deuxième Guerre mondiale, des chercheurs américains qui cherchaient à imiter la médecine allemand, qui était basée sur sulfamides, trouvèrent ces découvertes un fait central. Ainsi, Ernst Boris Chain et Howard Walter Florey finalement découvrir comment purifier la pénicilline et la distribuer à travers le monde. Comme Fleming n'a pas enregistré le brevet de la découverte, il a dû partager le prix Nobel de médecine, reçu en 1945, avec ces deux chercheurs. Aucun d´eux n´a enrichi avec la vente de la substance. Fleming, du peu d'argent qu’il ait reçu, a également fait des dons pour parrainer l'avenir des études de médecine. Au cours de l'année avant de recevoir le prix Nobel, il est nommé chevalier par la Société royale, comme une forme de reconnaissance pour son travail.

Il est clair que la pénicilline a un changement radical dans la médecine moderne, ce qui conduit à ce que l'on appelle «l'ère des antibiotiques." Parce que Fleming a été le premier à découvrir la pénicilline, il est devenue connue à l'échelle mondiale, mais comme un homme modeste, il fit question de noter l'importance des deux autres scientifiques qui l´ont aidés.

En 1949, veuf et il se mari à nouveau, cette fois avec un bactériologiste grec.

Il continu à mener plusieurs études afin de trouver moyen de lutter contre les bactéries par d'autres méthodes. Et finit par mourir dut a une crise cardiaque en 1955 et fut enterré comme un héros à Londres.
 
Produit á la une
 
 
 
 
11 Eme Rue
Alexander Fleming
vendeurs registrés | catégories | contacts | publicité | aide
termes et conditions | © 2017 11emerue.com